Combien de temps peut durer le sell-off de Netflix ?

Avril 23, 2022 07:28

Pendant toute la durée du confinement, la société de divertissement à domicile Netflix a occupé une place privilégiée dans les portefeuilles des investisseurs, rendant sa brusque chute du premier trimestre presque aussi dramatique que l'un de ses films à succès.  

L'origine de cette chute est une baisse des revenus due à la diminution du nombre d'abonnés, dans un contexte de forte concurrence entre les services de streaming tels que Disney, Apple, Amazon et HBO, qui sont tous des acteurs majeurs de l'industrie du divertissement. En plus de cela, les confinements sont, espérons-le, terminés et les consommateurs passent moins de temps à leur domicile et davantage en déplacement ou au travail.  

"Après avoir atteint des sommets le 17 novembre à 700,33 dollars par action, cette société perd 67,09%, avec une baisse au cours de cette année 2022 de 62,45% par rapport à la hausse de l'année dernière (2021) de 11,41%", a déclaré Roberto Rojas, analyste chez Admiral Markets. 

L'effet de la pandémie retombe

La hausse du nombre d'abonnés de Netflix liée à la pandémie s'est atténuée au premier trimestre et le nombre d'abonnés s'est établi à 221,6 millions, alors que le consensus tablait sur 224,5 millions. Les revenus de Netflix ont été pénalisés par le partage des comptes et des mots de passe par les particuliers.

Source : MetaTrader 5, Netflix, graphique W1 – Période : 5 dernières années, consultée le 22 avril 2022

"Techniquement parlant, le prix est actuellement à des niveaux qui n'ont pas été atteints depuis 2018 (niveau de support important représenté par la bande rouge inférieure autour de 230 dollars par action). Il est très important de prêter attention au price action à proximité de ce niveau de support. En effet, une cassure baissière pourrait ouvrir les portes à un nouveau sell-off pour retourner chercher les niveaux de support inférieurs vers les 200 et 130 dollars par action", a déclaré Roberto Rojas.  

La véritable performance de Netflix 

Les perspectives ne sont pas claires et les investisseurs continuent d'évaluer les performances réelles de la société. Les forces concurrentielles de Netflix résident dans sa créativité et sa popularité auprès des téléspectateurs, et le contenu de la société attire les amateurs de divertissement du monde entier.  

Combien de temps le sell-off peut-il durer ? La tendance baissière peut se poursuivre si le cours continue d'enfoncer les niveaux de support, a commenté Roberto Rojas. "Ces fortes baisses ont entraîné la rupture de plusieurs niveaux de support importants, y compris la moyenne mobile de période 200, menant au croisement baissier des moyennes mobiles et renforçant ainsi la pression vendeuse." 

Un rebond est-il possible ? "Si le cours de l'action ne parvient pas à se maintenir de manière stable au-dessus de 330 dollars par action, le sentiment continuera d'être négatif", a déclaré Roberto Rojas.  

Sur le long terme, nous pourrions assister à une fin heureuse pour Netflix. Du côté positif, le bénéfice par action a dépassé les attentes et le directeur financier de Netflix, M. Neumann, a déclaré que la société s'attend à ce que le nombre d'abonnés et les revenus continuent de progresser pour l'ensemble de l'année 2022.

INFORMATIONS SUR LES MATÉRIAUX ANALYTIQUES: 

Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, études de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web de Aglobe Investments Ltd. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants:  

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation en matière d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements et ne fait l’objet d’aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissement. 
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Aglobe Investments Ltd ne peut être tenu responsable de toute perte ou de tout dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit basée ou non sur le contenu.  
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Aglobe Investments Ltd a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant sur la base de ses estimations personnelles. 
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour garantir la fiabilité de toutes les sources de contenu et pour que toutes les informations soient présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, rapide, précise et complète, Aglobe Investments Ltd ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité de toute information contenue dans l'Analyse. 
  6. Tout type de performance passée ou modélisée d’instruments financiers indiqué dans le contenu ne doit pas être interprété comme une promesse, une garantie ou une implication explicite ou implicite, par Aglobe Investments Ltd, de toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.  
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats sur la différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, assurez-vous de bien comprendre les risques encourus. 
Sarah Fenwick
Sarah Fenwick Rédacteur Finance

Sarah Fenwick justifie d'une forte expérience en journalisme et en communication de masse. Elle a travaillé comme correspondante couvrant l'actualité de la Bourse suisse et a publié des articles sur la finance et l'économie pendant 15 ans.