Actualité Économique pour Débutants – Les Liens entre l'Inflation et les Devises

Juin 03, 2022 10:00

Dans cet article, vous allez découvrir les liens entre les taux d'inflation et les devises, y compris : 

  • La relation entre les taux de change et l'inflation ; 
  • Comment les taux d'inflation peuvent déclencher de la volatilité sur le marché des devises ; 
  • Ce qui arrive à la devise d'un pays lorsque les prix augmentent ; 
  • Et comment les taux d'intérêt sont connectés à l'inflation et au Forex.

Les liens entre l'inflation et les devises vous laissent perplexes ? Vous n'êtes pas le seul. Même les traders expérimentés regrettent de ne pas avoir eu connaissance de ces informations macroéconomiques avant de prendre certaines décisions qui n'ont pas donné les résultats escomptés, d'où l'intérêt d'en prendre connaissance le plus tôt possible.  

Les taux d'inflation sont comparables aux courants sous-marins et aux courants d'arrachement sur le marché des changes ; vous ne pouvez pas les voir, mais ils sont bel et bien présents. Lorsque les taux d'inflation annuels sont normaux - ce qui signifie une croissance d'environ 2% par an - les courants sous-marins créent des marées financières qui vont et viennent de manière relativement prévisible. Les prix évoluent dans un intervalle donné et les consommateurs savent à quoi s'attendre pour leurs achats quotidiens ou leurs dépenses en carburant. Il s'agit du scénario idéal, celui que les banques centrales mondiales ont à l'esprit lorsqu'elles évoquent la stabilité des prix.  

La stabilité des prix signifie que vous savez en moyenne combien d'unités de la devise de votre pays seront nécessaires pour les biens et services de base. Au Royaume-Uni, les consommateurs savent combien de livres sterling il leur faudra pour un gallon d'essence, par exemple. Si le prix de l'essence s'envole du jour au lendemain, le courant invisible de l'inflation vient de créer un tsunami dans l'économie.  

Qu'arrive-t-il à une devise lorsque l'inflation augmente ?

Lorsque les prix progressent trop rapidement, la devise du pays perd une grande partie de son pouvoir d'achat : il faut davantage d'unités monétaires pour acheter des biens et des services et réaliser ses projets financiers. Mais où trouver ces unités supplémentaires si les salaires restent les mêmes ou progressent trop lentement pour rattraper le retard ?  

Les consommateurs peuvent emprunter plus d'argent ou recourir davantage au crédit lorsqu'ils constatent que l'écart entre leurs revenus et leurs dépenses est trop important et qu'ils éprouvent des difficultés à faire face à la hausse des prix. Cela alimente le courant inflationniste, le faisant gonfler jusqu'au point dangereux de l'inflation monétaire, lorsqu'une unité monétaire peut valoir moins que le papier sur lequel elle est imprimée.  

À ce stade, la devise du pays s'affaiblit par rapport aux autres devises et se retrouve en position de faiblesse sur les taux de change. Les consommateurs qui souhaitent voyager à l'étranger ne pourront pas recevoir autant en échange de leur devise, et lorsqu'ils achètent à l'étranger, ils auront besoin d'une plus grande quantité de leur devise nationale pour acheter un article dans la devise étrangère.  

Le bolivar vénézuélien est un exemple des effets de l'inflation galopante : le Fonds Monétaire International s'attend à ce que le taux d'inflation dépasse un million de pourcent et, selon certains rapports, l'achat d'un déjeuner pourrait coûter jusqu'à 250 000 bolivars. Cela signifie que les devises étrangères sont très fortes par rapport au bolivar et que la plupart des transactions sont effectuées avec des devises étrangères.  

Il faut espérer que la banque centrale du pays intervienne en augmentant ses taux d'intérêt, afin que les consommateurs réduisent leurs emprunts et leurs dépenses pour commencer à épargner, dans la mesure où ils recevront des revenus sous forme d'intérêts sur leurs comptes d'épargne. Avec le resserrement monétaire, le taux d'inflation diminue car les consommateurs rejettent les prix élevés et la croissance des prix se rapproche de 2% sur une base annuelle. Le resserrement monétaire est une politique qui préserve la valeur d'une monnaie et la renforce par rapport aux devises étrangères. Dans ce scénario, les consommateurs qui voyagent à l'étranger bénéficient d'un taux de change égal, voire avantageux, pour les devises étrangères.  

La relation entre les taux de change et l'inflation

Quel est le lien entre tout cela et le trading Forex ? Lors d'une transaction Forex effectuée par un consommateur, une devise est échangée contre une autre. La devise de base (votre devise nationale) est échangée contre la devise de contrepartie (devise étrangère). Cela pourrait ressembler à ceci : 1 EUR (monnaie de base nationale) équivaut à 0,88 GBP (contre-monnaie étrangère). Il s'agit d'un simple échange de valeurs à un taux donné par les banques ou les agences de change. Dans ce scénario, le consommateur est propriétaire de la monnaie après avoir effectué l'échange. Une opération similaire peut être effectuée au niveau institutionnel par une banque, un fonds spéculatif ou une banque centrale, mais bien entendu ces opérations se chiffrent en millions d'unités monétaires. 

Les opérations sur le marché des changes peuvent également être effectuées à l'aide d'instruments financiers appelés "Contrats pour la Différence" (CFD). Il s'agit de transactions sur produits dérivés, appelés ainsi parce que les contrats sont dérivés des actifs monétaires sous-jacents et reflètent les mouvements réels sur le marché des changes. Dans ce type d'opération, le trader ne possède pas la devise sous-jacente, l'objectif étant de réaliser un bénéfice sur la différence de prix entre le niveau d'ouverture et le niveau de clôture.  

Lorsque l'inflation augmente trop rapidement et que la valeur des devises oscille, cela peut affecter considérablement les taux de changes, provoquant volatilité et imprévisibilité. À moins de connaître les effets de l'inflation sur la valeur d'une devise, vous pouvez supposer que les prix se maintiendront dans un intervalle prévu, alors que c'est loin d'être le cas. Les traders expérimentés savent qu'il est important de faire preuve de prudence et de mettre en place des stratégies de gestion des risques, par exemple :  

  • Placer des stop loss 
  • Mettre en place des stratégies de couverture de risque (hedging) 
  • Effectuer un suivi attentif des opérations 
  • Prendre connaissance des conditions macroéconomiques et les étudier 
  • Comprendre que les conditions économiques affectent la valeur des devises

En outre, vous pouvez acquérir une certaine expérience en utilisant le compte de démonstration Admiral Markets avant de passer sur un compte réel.  

Tradez le Forex et les CFDs

Accédez à plus de 40 CFDs sur paires de devises, 24h/24 et 5j/7

INFORMATIONS SUR LES MATÉRIAUX ANALYTIQUES :

Ce contenu ne contient pas et ne doit en aucun cas être interprété comme contenant des conseils ou des recommandations d'investissement, une offre ou une sollicitation à trader sur des instruments financiers. Veuillez noter que cette communication marketing n'est pas un indicateur fiable de toute performance actuelle ou future, dans la mesure où les circonstances peuvent évoluer dans le temps. Avant de prendre toute décision d'investissement, vous devez demander l'avis de conseillers financiers indépendants afin de vous assurer que vous comprenez bien les risques encourus

Sarah Fenwick
Sarah Fenwick Rédacteur Finance

Sarah Fenwick justifie d'une forte expérience en journalisme et en communication de masse. Elle a travaillé comme correspondante couvrant l'actualité de la Bourse suisse et a publié des articles sur la finance et l'économie pendant 15 ans.