Les Ventes au Détail de la Zone Euro vont-elles Décevoir face aux Pressions de l'Inflation ?

Août 03, 2022 20:54

Les attentes du marché ne sont pas très élevées avant la publication des ventes au détail de la zone euro aujourd'hui, alors que les craintes d'inflation et de récession continuent de peser sur l'économie du bloc et que les investisseurs se préparent à un resserrement de la politique monétaire.

Les ventes au détail devraient avoir chuté à moins 1,7% en juin, contre 0,2% à la même période l'année dernière. Si l'on regarde la situation dans son ensemble, il est clair que le secteur des ventes au détail a connu une baisse significative depuis janvier 2022, lorsque le taux de référence était de 8,5%, pour tomber à 1,9% à la fin du premier trimestre. Nous pourrions donc assister, à la fin du deuxième trimestre, à un plongeon en territoire négatif qui pourrait peser sur la croissance globale.

L'économie de la zone euro est également confrontée à des changements considérables dans la disponibilité du crédit, dans la mesure où la Banque centrale européenne (BCE) resserre l'offre monétaire en relevant les taux d'intérêt. Par ailleurs, l'inflation dans la zone euro a atteint un niveau record de 8,9% en juillet, contre 8,6% en juin, ce qui augmente la probabilité d'une politique de taux d'intérêt plus hawkish à court terme.

Les nouvelles du secteur manufacturier de la zone euro ne font qu'assombrir les perspectives, après que le dernier indice S&P Global Purchasing Manager's Index (PMI) soit tombé à 49,8 en juillet, contre 52,1 en juin.

D'un point de vue plus positif, les niveaux de chômage en Europe sont à un niveau historiquement bas de 6,6%, selon les derniers chiffres d'Eurostat. Cette situation est susceptible de soutenir l'économie et, si les prix élevés du pétrole brut continuent de baisser, cela soulagerait une grande partie des pressions inflationnistes dans les secteurs de la fabrication et des ventes au détail. Au moment de la rédaction de cet article, les prix spot du pétrole brut se situent en dessous de 95 dollars le baril.

Les performances économiques de la zone euro continuent de peser sur la paire EURUSD, l'euro devant mener une bataille difficile pour regagner le terrain perdu au deuxième trimestre et au début du troisième trimestre.

Dans le reste de l'actualité boursière, l'indice ISM des services aux US est publié aujourd'hui et l'indice de référence devrait rester en territoire de croissance malgré la récession technique de la première économie mondiale. L'indice pourrait avoir chuté de 55,3 en juin à 53,5 en juillet, selon les attentes du marché. Toute surprise à la hausse ou à la baisse pourrait faire avoir un impact sur les paires de devises en USD.

N'hésitez pas à consulter le calendrier économique d'Admiral Markets pour vous tenir informé de l'actualité boursière.

Tradez le Forex et les CFDs

Accédez à plus de 40 CFDs sur paires de devises, 24h/24 et 5j/7

INFORMATIONS SUR LES MATÉRIAUX ANALYTIQUES :

Ce contenu ne contient pas et ne doit en aucun cas être interprété comme contenant des conseils ou des recommandations d'investissement, une offre ou une sollicitation à trader sur des instruments financiers. Veuillez noter que cette communication marketing n'est pas un indicateur fiable de toute performance actuelle ou future, dans la mesure où les circonstances peuvent évoluer dans le temps. Avant de prendre toute décision d'investissement, vous devez demander l'avis de conseillers financiers indépendants afin de vous assurer que vous comprenez bien les risques encourus

Sarah Fenwick
Sarah Fenwick Rédacteur Finance

Sarah Fenwick justifie d'une forte expérience en journalisme et en communication de masse. Elle a travaillé comme correspondante couvrant l'actualité de la Bourse suisse et a publié des articles sur la finance et l'économie pendant 15 ans.