Vers un Krach Boursier en 2022 ? Admiral Markets

Florent Dubreuil
22 Min de lecture

Rares sont les investisseurs long terme n’ayant pas vu leur portefeuille boursier chuté lors d’un krach boursier. 

Le dernier Krach boursier date de 2020 qui était lié au coronavirus et à la chute du pétrole.

Nous verrons dans cet article ce qu’est un krach boursier, comment il se créé ainsi que les différents krachs financiers dans le temps. 

Même si les futurs krachs apparaitront sans doute sans prévenir, nous allons vous donner quelques pistes pour que votre analyse fondamentale soit encore plus pointue.

Définition d’un krach boursier

Un krach boursier est une chute brutale du prix d'une ou plusieurs classes d'actifs telles que actions, obligations, énergie, métaux, matières premières agricoles, devises. Cela signifie que le cours des prix sur un ou plusieurs marchés financiers ont chuté.

Cette chute des cours de bourse est généralement soudaine et inattendue suite à un évènement qui a provoqué une panique sur les marchés financiers.

Le saviez-vous ?

Krach signifie « grand bruit » en allemand

Vous pouvez d’ailleurs retrouver plusieurs orthographes pour parler d’un krach boursier :

  • Crash bourse ou crash boursier que l’on retrouve dans stockmarket crash, en anglais
  • Krash boursier

En revanche, les termes crack (comme crack de 1929), crach, crache ne doivent pas être confondus avec krach boursier.

La difficulté pour les investisseurs est de savoir quand aura lieu le prochain krach boursier.

Comment se forme un krach boursier ?

  1. La gestation
  2. La naissance
  3. L'euphorie
  4. L'éclatement

Un krach boursier est la résultante de l'éclatement d'une bulle spéculative.

Et avant l'éclat de cette bulle, nous pouvons s'apercevoir de plusieurs comportements.

Regardons ensemble, les quatre temps de la formation d'un krach boursier.

La gestation

Un produit novateur arrive sur le marché. Les investisseurs pensent que le produit à un réel potentiel et pourra générer des profits, ce qui provoque la hausse du prix de l’actif.

La naissance

De nouveaux investisseurs sont attirés et anticipent des hausses futures de l'actif qui attirent à nouveau d'autres investisseurs. L'actif casse des nouvelles résistances, validant une tendance haussière. Certains investisseurs pensent que c'est un excellent moment pour investir en bourse avec confiance et suivre la tendance et investir dans un très bon cours de bourse aujourd'hui. C'est le début de la spéculation boursière.

L'euphorie

Les nouveaux investisseurs se sont enrichit et auront tendance à investir à nouveau dans l'actif. Les médias s'emparent du "phénomène" et votre voisin, novice en bourse vous indique qu'il l'a vu à la TV et qu'il a demandé à son banquier d'en mettre dans un nouveau portefeuille. La bulle grossit, entretenue par l'effet "moutonnier", le fait d’agir comme les autres en prenant la même décision, en masse.

C'est au plus haut que certains vont commencer à liquider leur position et à récupérer leur gain. C'est le début de la fin du mouvement haussier.

L'éclatement

C'est le retournement de tendance. De tendance haussière, l'actif passe en tendance baissière. Parfois dû à un excès de vente sur le marché, parfois à une mauvaise statistique, la bulle éclate et fait provoquer une chute importante et brutale du prix.

La panique s'installe chez les investisseurs et la volatilité apparait. Il n'est pas rare que les séances se finissent à plus de 10% de baisse. La bulle spéculative éclate et c'est à ce moment précis que le crash boursier naît.

Visuel - Schémas descriptif des quatre temps d'une bulle spéculativeJean-paul Rodrigue, Hofstra Univ, NY, capturé le 4 décembre 2021

Les principaux krachs dans le temps

  • Tulipomania - 1637
  • Krach de 1929
  • Chocs pétroliers de 1973 et 1979
  • Krach boursier de 1987
  • Bulle Internet de 2000
  • Krach des subprimes de 2008
  • Krach boursier de l’été 2011
  • Krach chinois de 2015
  • Krach 2020, Covid

La Tulipomanie – Krach de la Tulipe

Le krach de la tulipe est le premier crash financier. La crise de la tulipe éclata aux Pays-Bas en février 1637. A cette époque, il y avait une bulle spéculative sur le prix des bulbes de tulipes (aussi connue sous le nom de tulipomanie). Très apprécié par la classe noble.

Rapidement, les promesses de ventes de bulbes de tulipe via des contrats à terme dépassent les quantités disponibles et les cours s'écroulent en 1637. Au plus haut de la bulle des tulipes, le bulbe se négociait à un montant équivalent à 20 fois le salaire annuel d'un ouvrier.

L'impact de ce krach des tulipes divise les historiens. Selon certains une grave crise économique s'ensuivit, alors que d'autres relatent que l'impact a été plutôt modéré.

Octobre 1929 – Début de la Grande Dépression

Le Krach boursier 1929 est sans doute le krach le plus célèbre de l'histoire.

Le crash a commencé le jeudi du 24 octobre, le « jeudi noir », marquant le début de la Grande Dépression et la crise 1929 qui a touché l'ensemble de l'économie américaine puis mondiale.

Pourquoi un krach boursier en 1929 ? La raison du krach boursier de 1929 était que le système d'achat d'actions à crédit introduit aux États-Unis au début des années 1920 a contribué à la bulle spéculative.

La crise boursière de 1929 cause un effondrement de l'ensemble de la bourse durant les 3 années qui ont suivies, puis la crise s'est propagée à l'économie réelle, provoquant une longue et profonde dépression économique durant les années 1930.

La crise boursière de Wall Street en 1929 et le krach boursier de 1929 ont eu des conséquences sur l'ensemble de l'économie.

L'économie a commencé à se reprendre à l'aube de la seconde guerre mondiale au début des années 1940. La course à l'armement a donné un boost à l'économie et aux marchés financiers.

Chocs Pétroliers de 1973 et de 1979

Le krach boursier 1973, aussi nommé premier choc pétrolier, représente la fin des Trentes Glorieuses, les 30 années de croissance économique et de plein emploi qui ont suivis après la seconde guerre mondiale.

Le crach boursier de 1973 est parmi les rares qui ne trouvent pas leur genèse dans l'explosion d'une bulle spéculative. En fait, la crise de 1973 a commencé par une forte augmentation des prix du pétrole. Après le jour de Yom Kippour, les pays arabes producteurs de pétrole ont décidé d'imposer un embargo aux alliés d'Israël. Le prix du pétrole est passé de 3 dollars américains en octobre 1973 à 12 dollars en mars 1974. Après le pic de la production américaine en 1971 et l'abandon des accords de Bretton Woods, l'embargo a aggravé le marché pétrolier déjà fragile.

La forte hausse des cours de pétrole asphyxie l'économie mondiale qui entre en récession. Les conséquences du choc pétrolier de 1973 n'ont affecté l'économie mondiale qu'en 1978.

Un deuxième choc pétrolier se produit en 1979, à cause de la révolution iranienne et l'interruption des exportations du pétrole par le pays durant quatre mois. Les prix du pétrole passent rapidement d'environ 17 $ à 35 $, ce qui freine la fragile reprise économique mondiale.

La Crise Boursière de 1987

Le krach boursier de 1987 a débuté le lundi noir du 19 octobre 1987, l'une des pires journées de Wall Street, à côté du jeudi noir du 24 octobre 1929 et le krach de Wall Street 1929. Ce lundi noir, le Dow Jones a perdu 22.6% de sa valeur en une séance, battant le précédent record de 1929 (-12.6%). Ailleurs dans le monde, la bourse de Paris perd 9.7%, celle de Londres recule de 26% et on enregistre une chute vertigineuse de 46% à Hong Kong.

Cette crise de 1987 fait suite à une bulle spéculative sur les actions, qui ont connu une hausse quasi-ininterrompue durant les 5 années qui ont précédé, sous Reagan et sa révolution libérale. Le point de départ du crash boursier de 1978 est d'ailleurs la publication du déficit commercial US qui ne cesse de se creuser.

Le krack boursier de Wall Street en 1978 est le premier où les ordinateurs et les systèmes de trading automatique sont mis en cause. Les robots ont vendu en masse après le départ de la baisse, alimentant davantage la chute des actions.

La panique boursière de 1978 intervient cependant dans un contexte économique mondiale prospère, ce qui permet d'endiguer l'onde de choc. L'économie réelle s'en trouve pas beaucoup impactée. Cela est aussi dû à une réaction rapide et efficace de la Fed.

Bulle Internet en 2000

Le krach boursier 2000, ou le crack bourse de la bulle internet, a débuté en avril 2000, et a duré 3 ans.

La fin de la décennie 1990 a été très prospère sur les marchés boursiers, notamment suite à la bulle internet de 1999 et 2000. Ainsi, l'indice technologique Nasdaq a été multiplié par 5 de 1998 à son pic enregistré en mars 2000.

Le ralentissement débute en avril 2000 après l'introduction en bourse de Wanadoo et les déboires financiers de Global Crossing, mais le véritable krach débute un peu plus tard, vers la fin de l'année 2000, puis a accéléré avec un krach boursier en 2001, renforcé par les attentats du 11 septembre 2001.

Le crash boursier et la crise de la bulle internet de 2000 se termine en 2003, avec un rebond des marchés financiers à partir du mois de mars.

Crise des Subprimes de 2008

Le krach boursier 2008, qui a suivi l'éclatement de la bulle de l'immobilier américain de 2007, est plus connue sous le nom de crise des subprimes.

Les marchés financiers ont débuté leur cycle baissier en 2007. Le crash bancaire et la faillite Lehman Brothers annoncée le lundi 15 septembre 2008 a accéléré le krach boursier de wall street en 2008, mais ce n'est que le lundi 6 octobre 2008 que le grand krach commence, annonçant le début de la crise boursière de 2008.

La bulle immobilière s'est formée suite à l'octroi de crédits sans garanties et à des ménages non solvables, qui ont alimenté la demande. Cependant, après la hausse des taux directeurs de la Fed de 2005, qui a renchérit le coût de remboursement des prêts, le nombre de défauts a rapidement commencé à grimper, atteignant les 15% en 2007.

La crise de l'immobilier commence alors à s'installer, et les prix reculent progressivement, provoquant une série de faillites d'organismes de crédit et de fonds d'investissements.

La crise des subprimes et le krach 2008 s'est ensuite rapidement étendue au reste du monde, en grande partie à cause des mécanismes de titrisation, avec lesquels les crédits non remboursables aux États-Unis se retrouvent entre les mains d'institutions financières d'un peu partout dans le monde.

Le crash financier 2008 a touché, d'une manière directe ou indirecte, toute l'économie mondiale, dans quasiment tous les secteurs.

La crise de 2008 est aussi à l'origine de la crise de la dette et le krach boursier de 2011, à cause des grands efforts de dépenses publiques consentis par les Etats pour sauver les banques et les institutions financières.

Crise de la Dette Européenne de 2011

Comme le premier et le second chocs pétroliers en 1973 et 1979, le krach de 2011 ne fait pas suite à l'explosion d'une bulle spéculative. Le contexte économique et financier difficile après la crise boursière 2008 est largement derrière cette période de baisse des marchés boursier durant l'été 2011.

Les Etats nordiques affichent de forts déficits publics suite à la crise économique de 2008, et la croissance qui fait son retour reste extrêmement fragile au début de l'été 2011.

Dans ce contexte difficile, des problèmes tels que la crise de la dette grecque et sa possible sortie de la zone euro, le risque de certaines faillites bancaires, les rumeurs de dette espagnole, les annonces d'élections anticipées et les dégradations de notation se sont succédé dans de nombreux pays. Le plan d'austérité et les données économiques décevantes de l'Europe et des États-Unis ont encore aggravé la situation.

Les médias financiers parleront donc d'un krach obligataire.

Krach boursier chinois en 2015

En 2015, bien que l'indice phare chinois, le Shanghai et Shenzhen CSI 300, soit en hausse depuis plus d'un an, Pékin demande à des millions d’épargnants chinois d'acheter des actions chinoises pour financer l'économie. Les petits actionnaires investissent massivement en bourse. La première chute a conduit à la deuxième chute puis la troisième chute entrainant un krach boursier violent. Les petits porteurs ont vu leurs économies s'effondrer. L'indice chinois chutera de plus de 30% en quelques semaines.

Une des conséquences de ce krach boursier est la baisse de la bourse du CAC 40 qui à même connu un krach financier en 2016, provoquant une "mini crise boursière" perdant plus de 16% en quelques mois.

Krach lié au Coronavirus

C’est le dernier krach boursier en date. Un nouveau virus apparait en Asie et se propage dans le monde entier tuant des millions de personnes en quelques mois.

Face aux risques sanitaires posés par le Covid-19, plusieurs économies dans le monde ont pratiquement cessé toute activité. En Asie, en Europe et aux États-Unis, des millions de personnes sont confinées chez elles. Le virus et les mesures prises pour contenir sa propagation ont détruit des millions d'emplois dans le monde et plongé la plus grande économie du monde en récession.

A mesure que la pandémie était maîtrisée, les pays ont ensuite commencé à rouvrir leur économie et à reprendre l'activité, mais à un rythme progressif. Les données économiques ont alors commencé à rebondir, mais à partir de bases très faibles, la plupart des statistiques ayant atteint des niveaux historiquement bas.

2020 est une année boursière connaissant les extrêmes. Si nous regardons de plus près les variations de l’indice du Dow Jones, avant l'arrivée de la crise liée au coronavirus, l'indice américain atteignait un plus haut historique (à l'époque) 29 551,42 points. Le 16 mars 2020, DJA30 a connu l'une des pires journées de son histoire, chutant de 12,9%. Le 23 mars 2020, le Dow Jones est tombé à un plus bas de 18 213,65 points. Le 31 décembre 2020, l'indice DJIA atteindra un sommet annuel de 30 637,47 points.

Suite à ce krach boursier, la majorité des bourses mondiales ont connu des nouveaux cours de bourses historiques en 2021.

Il existe d'autres baisses importantes en bourse, notamment le krach obligataire de 1994, le crash boursier et financier en 2016, 2018 et 2019. Nous pouvons parler alors de "mini krach". Ces minis krachs boursiers peuvent avoir des conséquences importantes comme en 2018, où la guerre commerciale US/Chine avait provoqué une baisse des marchés financiers.

Certains médias aiment parler régulièrement d'un krach boursier proche, comme en 2018 avec un krach obligataire imminent ou avec un grand titre "une nouvelle crise financière pourrait survenir dans les prochains mois". Les prévisions en bourse aujourd'hui sont difficiles de même que pour les prévisions d'un prochain krach boursier, d'un krach immo ou encore d'un krach financier imminent. Vous devez toujours prendre du recul face à ce genre d'article annonçant la prochaine crise boursière.

En revanche, vous pouvez faire votre propre analyse fondamentale en lisant des articles de presse spécialisée.

Des bulles financières nous en connaissons, en revanche vont-elles éclater ? Vont-elles provoquer un crash bancaire, boursier ou encore un effondrement financier ?

Nous vous présentons trois analyses des causes possible d'un prochain krach boursier.

Les trois causes pouvant provoquer le futur krach boursier

  1. Hausse des taux
  2. Nouveau variant
  3. Crise immobilière en Chine

La hausse des taux rapides

Si vous lisez l’actualité, vous devez alors certainement avoir déjà entendu que la remontée des taux étaient proches.

D’une part parce que la croissance des économies principales mondiales sont reparties fortement après la découverte du vaccin contre le Covid-19 mais aussi parce que l’inflation a fortement augmenté, les banques centrales n’ont plus vocation à inonder le marché de liquidité.

Depuis plus de dix ans les taux d’intérêts sont extrêmement bas en France.

Source : Banque de France, capturé le 29 décembre 2021

Comme vous pouvez le voir, les taux des OAT (Obligation Assimilable du Trésor) sont très proches de 0%. Pour une bonne compréhension, les OAT définissent le coût de financement de la dette française. Plus ils sont faibles et plus le coût de financement de la dette française est faible. Les taux sont très faibles actuellement, c’est une des raisons de la capacité de la France de pouvoir emprunter sur le marché actuellement.

Les taux des OAT et les taux bancaires sont en lien direct avec les taux directeurs de la Banque Centrale Européenne (BCE).

Une banque peut placer son excédent de trésorerie à la BCE. Sauf que lorsque ce taux est négatif, elle devra payer des intérêts à la BCE.

Ainsi la politique de la BCE sur ces dernières années est d’inciter les banques à prêter de l’argent à l’économie.

Source : euribor-rates, capturé le 29/12/2021

Ainsi, vous l’aurez sans doute compris, si les taux directeurs augmentent, le taux des OAT vont également augmenter et le coût de financement pour l’Etat français va aussi augmenter. La hausse des taux aura également un impact sur les taux bancaires, notamment sur le taux des crédits immobilier.

Une hausse rapide des taux engendrerait un coût supplémentaire de financement pour tout le monde : Collectivités, entreprises, particuliers et provoquerait sans doute de grandes difficultés de financement.

C’est pour cette raison que les directeurs de banques centrales sont dans un rôle d’équilibriste pour éviter tout krach boursier et financier dans des économies en plein boom. Remonter les taux trop rapidement pourrait engendrer une bulle obligataire comme lors de la crise grecque que les Etats ne veulent pas revivre.

L’arrivée de nouveaux variants

Nous l’avons vécu en 2020, la crainte est de revivre un nouveau confinement et un nouvel arrêt de la consommation et de l’activité, donc de la croissance.

Les variants découverts jusqu’à présent n’ont présenté qu’une faible volatilité sur les marchés financiers. Le variant jusqu’à présent fût le variant Delta mais qui ne résiste pas aux différents vaccins.

Or, le variant Omicron, découvert fin novembre, provoque de la volatilité et de la peur.

Le Future Volatility (équivalent au VIX) a augmenté de 36.6% en un mois.

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Supreme Edition, _Volatility, graphique H4 (entre le 1er novembre 2021 et le 04 décembre 2021), produit le 04 décembre 2021 à 11h00. Note : Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni des performances futures 

La hausse du VIX montre bien la peur des investisseurs sur les marchés financiers. La découverte du variant Omicron a fait réagir les différents laboratoires concernant la capacité de leurs vaccins à contrer ce nouveau variant. Or, ces laboratoires n’ont pas informé les institutions de cette capacité mais ils ont indiqué travailler sur une amélioration de leur vaccin, ce qui signifie que les vaccins ne protègent pas suffisamment la population contre ce variant.

La première plateforme multi-actifs au monde


Ainsi, même si les marchés ont réagi avec beaucoup de volatilité, nous n’avons pas connu de Krach boursier pour autant.

Mais nous devons rester attentif. La crainte la plus ultime est de devoir confiner la population à nouveau, ce qui engendrerait sans doute une nouvelle baisse rapide des marchés financiers.

Le secteur de l’immobilier en Chine

Aujourd'hui, le secteur immobilier chinois est en mauvaise santé. Vous l'avez probablement lu dans la presse, l'entreprise Evergrand est au plus mal et est au bord de la faillite avec ses 260 milliards d'euros de dette.

La construction et l'immobilier sont deux pilliers importants pour la croissance chinoise.

Or, Evergrand est le numéro 1 du secteur en Chine, emploie 200 000 personnes et génère 3.8 millions d'emplois en Chine.

Alors que Pékin a convoqué le fondateur d'Evergrand suite à une déclaration ambiguë selon laquelle Evergrand n'aurait pas de fonds suffisants pour honorer ses prochaines dettes.

En effet, le patron d'Evergrand a vendu des actifs personnels et a utilisé 970 millions d'euros. Evergrand a échoué dans la vente de sa filliale et de sa tour immobilière de 26 étages.

Ainsi, sans aide de gouvernement chinois, il est probable qu'Evergrand se déclare en faillite.

Cette faillite serait un choc pour le secteur de l'immobilier chinois mais aussi pour les différents créanciers d'Evergrand et pourrait engendrer un krach économique en Chine.

En revanche, les partenaires étrangers d'Evergrand sont relativement faibles. Evergrand n'a pas de chantier en cours dans le reste du Monde. La contagion serait donc financière.Les banques internationales détiennent environ 20 milliards d'obligations ce qui n'est pas un montant systémique.

Mais il faudra être très attentif au futur de ce dossier.

Que faire en cas de Nouvelle Crise Boursière ?

Un krach boursier est le résultat de panique et de peur sur les marchés financiers. Un crack boursier est donc caractérisé par une forte aversion au risque.

Les mécanismes de marché observés lors des petites phases d'aversion au risque régulières, restent globalement les mêmes lors des krachs boursiers.

Lors de ces phases, les investisseurs cherchent à vendre les actifs "risqués", au profit d'actifs "refuges". On entre en mode risk-off.

Typiquement, les investisseurs vont vendre les indices boursiers et acheter des obligations et de l'or. Avec Admiral Markets, vous pouvez trader des CFDs indices, obligations et matières premières comme l'or.

C'est en profitant de ces phases de paniques, que certains spéculateurs gagnent beaucoup d'argent rapidement, en suivant ce schéma de ventes des instruments risqués et d'achat d'actifs refuges.

Sur le Forex, on retrouve aussi des devises dites à haut rendement (risquées) et d'autres refuges. Alors que AUD et NZD (à haut rendement) vont généralement reculer en phase de risk-off, les refuges comme JPY et CHF vont généralement progresser. L'inverse reste vrai dans les phases de confiance et d'appétit pour le risque.

Les performances passées ne préjugent en rien des performances futures.

Notons tout de même que sur le Forex, le JPY est la devise la plus réactive au sentiment de risque.

Conclusion

Vers un nouveau krach boursier ? La prochaine crise financière se prépare ? Krach boursier en vue ou à venir ? Si vous avez lu cet article attentivement, vous devez comprendre qu'il est quasi impossible de répondre à ces questions. En revanche, compte tenu de tous ces éléments d'analyse, la période actuelle est très volatile et vous devez être encore plus attentif que d'ordinaire.

FAQ Krach boursier

❓ Quels films évoquent des krachs boursiers ?

Nous vous recommandons de voir "The Big Short", "Too Big To Fail" et "Wall Street, l'argent ne dort jamais"

❓ Brexit = Krach boursier ?

Non, la sortie de la Grande Bretagne de l'Union Européenne n'a pas engendré de Krach boursier.

Références

Pour aller plus loin...

A propos de Admiral Markets

En tant que broker régulé, Admiral Markets vous fournit un accès aux plateformes de trading parmi les plus utilisées dans le monde. Avec nous, vous pouvez trader les CFD, les actions et les ETF. 

INFORMATIONS SUR LES MATÉRIAUX ANALYTIQUES: 

Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, études de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommée "Analyse") publiées sur le site web de Aglobe Investments Ltd. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez prêter une attention particulière aux points suivants:  

  1. Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation en matière d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissements et ne fait l’objet d’aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissement. 
  2. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Aglobe Investments Ltd ne peut être tenu responsable de toute perte ou de tout dommage résultant d'une telle décision, qu'elle soit basée ou non sur le contenu.  
  3. Afin de protéger les intérêts de nos clients et l'objectivité de l'analyse, Aglobe Investments Ltd a établi des procédures internes appropriées pour la prévention et la gestion des conflits d'intérêts.  
  4. L'Analyse est préparée par un analyste indépendant sur la base de ses estimations personnelles. 
  5. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour garantir la fiabilité de toutes les sources de contenu et pour que toutes les informations soient présentées, dans la mesure du possible, de manière compréhensible, rapide, précise et complète, Aglobe Investments Ltd ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité de toute information contenue dans l'Analyse. 
  6. Tout type de performance passée ou modélisée d’instruments financiers indiqué dans le contenu ne doit pas être interprété comme une promesse, une garantie ou une implication explicite ou implicite, par Aglobe Investments Ltd, de toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie.  
  7. Les produits à effet de levier (y compris les contrats sur la différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des profits. Avant de commencer à négocier, assurez-vous de bien comprendre les risques encourus. 
LES MEILLEURS ARTICLES
Qu'est-ce que le trading ? Votre guide pour bien débuter sur les marchés
Le trading est l'achat et la vente d'actifs financiers dans le but de réaliser un profit.  Ces dernières années, le trading est devenu très populaire, mais tout le monde ne comprend pas bien le concept ou ne sait pas comment le mettre en œuvre.Dans cet article, nous allons expliquer en détail ce qu'...
Comment Devenir Trader sur les Marchés Financiers ?
Devenir trader est pour certaines personnes un rêve, pour d'autres un simple métier. Dans cet article, nous allons traiter du métier de trader, comment on le devient, quel parcours est à privilégier pour devenir trader, quelles études faire pour être trader, mais aussi les étapes pour y parvenir lor...
La Bourse pour les Débutants [Guide complet]
Tout le monde a déjà entendu parler un moment de sa vie de la Bourse. Mais beaucoup ne savent pas comment fonctionne la Bourse et quel est son rôle tant sur le financement de l'économie réelle que dans la construction d'un patrimoine financier pour par exemple préparer la retraite.En raison de l’évo...
Tout Afficher